Le manoir, très inconfortable, mal entretenu, était peu habitable. Monsieur RIDEL fit construire, à 200 mètres, un "vrai" château, auquel il adjoignit un jardin d'hiver.
Sa fille unique, à l'encontre des aspirations de ses parents, choisit de devenir religieuse dans la congrégation des soeurs Saint Joseph de Cluny sous le nom de Soeur Madeleine.
Les années passèrent...Madame RIDEL mourut...Monsieur RIDEL lui survécut encore 8 ans, jusqu'à l'âge de 96 ans; c'était en 1970. En 1965, il avait fait don de sa propriété de Beauregard à la Congrégation. Nous étions donc à la tête d'un domaine important, comportant deux "châteaux": le vieux manoir, de plus en plus délabré mais tenant encore debout, et le nouveau château, en excellent état.

En octobre 1970, une petite communauté de Soeurs de Saint Joseph de Cluny s'installa dans ce château, beau, mais peu fonctionnel...